Glossaire des gaz

Arsine – AsH3

gaz ASH3

Gaz sous pression

Inflammable

Dangereux pour l’environnement

Toxique

Dangereux pour la santé
Dangerosité de l’Arsine(AsH3)

Principales propriétés et seuils toxiques de l’ammoniac
AppellationArsane (trihydure d’arsenic), hydrogène arsénié, hydrure arsénieux, arséniure d’hydrogène
FormuleAsH2 : 1 atome d’arsenic, 2 atome d’hydrogène
OdeurAillacée, Seuil d’odeur : 0,84 mg/m2
PropriétésToxique
ApparenceIncolore
Limite d’inflammabilité LIE4,4 à 5,8 %v/v
Limite d’inflammabilité LSE64 à 78 %v/v
Température d’ébullition-62 °C
Température d’auto inflammationIninflammable
Solubilité dans l’eauà 0°C : 20 ml/100 ml
à 20°C : 0,83 g/l
Densité gaz /vapeur2,7
Masse molaire en g/mol77,9 g/mol
Point Critique99,95°C
Seuils de toxicité en situation accidentelle
ParamètreUnité1 mn10 mn20 mn30 mn60 mn
SPEL (SEL 5%)ppm2373419137
mg/m3758109614222
SPEL (SEL 1%)ppm1912715116
mg/m361186483519
SEIppm0,20,20,20,20,2
mg/m30,60,60,60,60,6
SERN/DN/DN/DN/DN/DN/D
Toxicité (exposition travailleur)
VLEP 8 hppm0,05
mg/m30,2
VLCTppm0,2
mg/m30,8

Cadre d’utilisation de l’Arsine

Parmi les applications industrielles, on peut citer la lutte contre les prédateurs en agriculture, la fabrication de batteries, la préparation de produits vétérinaires ou médicaux spécifiques, l’industrie du verre, la taxidermie, le traitement du bois, etc. Ce gaz  trouve quelques applications dans la réalisation des composants en microélectronique et en synthèse organique.

Le gaz arsine a été utilisé comme arme chimique pendant la première guerre mondiale.

Emissions d’arsine

L’arsine existe à l’état naturel sous forme de gaz et est toxique par inhalation.

On le trouve dans les roches, dans les différents compartiments de l’environnement (les sols, l’air, l’eau) et aussi dans les organismes vivants. Ainsi, 99 % de l’arsenic naturel se trouvent dans les roches sous forme de plusieurs minerais. On trouve de l’arsenic dans la partie superficielle de l’écorce terrestre (2 mg As/kg), dans les météorites, dans les émissions volcaniques est sous forme de chlorure, de sulfure ou de fluorure.

L’arsenic est aussi présent dans l’eau (mer, rivière, lac, source, etc.) sous diverses formes chimiques dépendantes des propriétés chimiques du milieu. Dans le monde végétal, l’arsenic est stocké généralement dans les racines. Il s’accumule aussi dans des plantes, au niveau des feuilles vieillies.

Propriétés physiques du gaz ASH3

L’arsine est un toxique aigu redoutable.. Quand il est sous sa forme liquéfié, il devient inflammable sous pression, toxique et corrosif. Il produit un mélange explosif au contact de l’air et d’agents comburants.

Pathologie associée au gaz arsine

La toxicité de l’arsine est fonction de la nature du composé, de sa voie d’introduction dans l’organisme, de la dose et de la durée de l’exposition. L’arsine est la forme d’arsenic la plus toxique pouvant rapidement provoquer une hémolyse intravasculaire grave. L’hémolyse est la destruction prématurée des globules rouges (< 120 jours) qui engendre une anémie et une insuffisance rénale.

Des symptômes sévères d’empoisonnement à l’arsine apparaissent de 30 à 60 minutes après le contact. Ils se manifestent par des tremblements, une baisse de la pression sanguine, des vertiges, maux de tête, nausées, vomissements, douleurs abdominales, soif, perte de connaissance. Les symptômes peuvent apparaître au bout de 48 heures. L’intervalle, entre les signes d’exposition et les symptômes, dépend de la concentration du gaz et de la durée de l’exposition. Des expositions à 25 ppm causent la mort en 30 mn. Des concentrations supérieures à 50 ppm entrainent très rapidement le décès de la personne contaminée.

Ce gaz est mortel en cas d’inhalation. Aucun antidote à l’hémolyse induite par l’hydrogène arsénié n’a été validé à ce jour.

Protection respiratoire pour le gaz ASH3

Il est préconisé de porter des appareils respiratoire autonomes et des vêtements de protection adéquat. Lorsque la concentration est jusqu’à 10 fois plus élevée que le seuil de concentration recommandée, l’utilisation d’un respirateur à adduction d’air est obligatoire.

Lorsque la concentration est 50 fois plus élevée que le seuil de concentration, il est préconisé d’utiliser un appareil respiratoire doté d’un masque facial ou un appareil respiratoire autonome.

Détection de gaz arsine

Un système de ventilation antidéflagrant et un débit d’air adéquat en ventilation locale sont nécessaires pour maintenir la concentration du produit sous le seuil de concentration acceptable.

Le détecteur gaz AsH3 mesure  avec précision les concentrations de ce gaz toxique. On notera l’utilisation des détecteurs fixe ASH3 comme le satellite XT pour assurer la détection dans des lieux confinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.