Glossaire des gaz

Chlore – Cl2


Gaz sous pression

Inflammable

Dangereux pour l’environnement

Toxique
Dangerosité du Chlore(Cl2)

Principales propriétés et seuils toxiques de l’ammoniac
AppellationDichlore
FormuleCl2 : 2 atome de chlore
OdeurPiquante- Suffocante
PropriétésToxique
ApparenceVisible : Jaune verdâtre. Liquide clair jaunâtre ou ambré (sous pression).
Limite d’inflammabilité LIE
Limite d’inflammabilité LSE
Température d’ébullition-34,05 °C
Température d’auto inflammation
Solubilité dans l’eau à 25 °C9700 mg/l
Densité gaz /vapeur2,49
Masse molaire en g/mol70,91 g/mol
Point Critique144°C à 7710 kPa
Seuils de toxicité en situation accidentelle
ParamètreUnité1 mn10 mn20 mn30 mn60 mn
SPEL (SEL 5%)ppm1082324226183127
mg/m33138940655531368
SPEL (SEL 1%)ppm910280200160110
mg/m32639812580464319
SEIppm11041302519
mg/m33191198772,555
SERN/DN/DN/DN/DN/DN/D
Toxicité (exposition travailleur)
VLEP 8 hppm
mg/m3
VLCTppm0,5
mg/m31,5

Le chlore est employé à grande échelle, utilisé dans l’industrie pour la fabrication du dichlorure d’hydrogène, de solvants chlorés, de résines de chlorure de polyvinyle (PVC), des chlorofluorocarbones, et des oxydes de propylène. Il est utilisé comme agent désinfectant  (biocide) car très efficace contre la désactivation des microorganismes pathogènes.  On le trouve aussi dans l’industrie chimique pour la fabrication d’herbicide et d’insecticide, l’industrie textile et de papeterie comme agent de blanchiment.

L’une des substances contenant du chlore la plus utilisée est le PVC (chlorure de polyvinyle).

Emissions de chlore

Le chlore est toujours trouvé sous formes composées, car c’est un élément très réactif. Le chlore peut habituellement être trouvé lié au sodium (Na) ou dans le sel de cuisine (chlorure de sodium-  NaCl).  La plupart du chlore peut être trouvé sous forme dissoute dans la mer et dans les lacs salés. De larges quantités peuvent être trouvées dans le sol sous forme de sels rocheux.

Propriétés physiques du chlore

Le chlore réagit explosivement avec plusieurs produits chimiques, y compris l’alcool, l’ammoniac, les hydrocarbures saturés (par exemple le butane), les aldéhydes, les métaux (aluminium), l’éther diéthylique. Il est corrosif et est un oxydant puissant pour les alliages d’aluminium, acier ordinaire, et autres métaux. Il réagit avec l’eau ou en présence d’humidité, avec formation des acides chlorhydrique et hypochloreux.

Le chlore, bien qu’ininflammable, va favoriser l’inflammation des matières combustibles environnantes (graisses notamment) en raison de ses propriétés comburantes.

Le chlore provoque des dommages environnementaux à des concentrations faibles. Le chlore est spécialement nocif pour les organismes vivant dans l’eau et le sol.

Pathologie associée au chlore

On estime que la concentration létale minimale, chez l’homme, s’élève à 430 ppm pour une exposition dépassant 30 min, et une exposition à 1 000 ppm est rapidement fatale.

Ce gaz peut favoriser l’apparition ou bien l’aggravation d’affections du système respiratoire comme l’asthme, la toux, les bronchites… En cas d’inhalation, il peut irriter en enflammer les voies respiratoires. Il peut causer une accumulation potentiellement mortelle de liquide dans les poumons (œdème pulmonaire). Les symptômes peuvent comprendre la toux, une dyspnée, des difficultés respiratoires et une oppression à la poitrine.

Les symptômes peuvent se manifester des heures après l’exposition et sont aggravés par l’effort physique. Il peut causer la mort en cas de toxicité aiguë.

Son effet irritant se fait également sentir sur l’épiderme qui s’assèche au contact du chlore. Pour les peaux les plus sensibles, une exposition, même de courte durée, peut entraîner l’apparition d’eczéma, de plaques rouges ou encore brûler la peau et causer des cicatrices permanentes. 

Protection respiratoire au chlore

En cas de déversement ou de fuite, porter immédiatement un appareil respiratoire de situation d’urgence et quitter les lieux. Il est préconisé de porter une tenue étanche de protection contre les produits chimiques. Comme il s’agit d’un produit irritant pour les yeux, une protection oculaire peut être nécessaire.

La vapeur ou le gaz peut s’accumuler en quantités dangereuses près du sol, surtout dans les espaces clos, si la ventilation n’est pas suffisante. Tout appareil de protection respiratoire à cartouche chimique offrant une protection contre le chlore ou tout appareil de protection respiratoire à adduction d’air est à privilégier. Si les concentrations en gaz chloré  excèdent 60 fois la VLEP, le port d’un appareil respiratoire isolant est impératif.

Détection de gaz chlore

Il est préconisé de procéder à des contrôles fréquents et réguliers de la teneur en chlore de l’atmosphère ou, mieux, à un contrôle permanent complété par un système d’alarme automatique. Il est recommandé de n’utiliser que des installations technologiquement adaptées, exemptes de matériaux susceptibles de réagir avec le chlore.

Ventis pro 5
Ventis pro 5
Serie 3000
Serie 3000
Sensepoint XCD
Sensepoint XCD
Gasalert Extreme
Gasalert Extreme
Serie 3000
Serie 3000
Gasalert Micro 5
Gasalert Micro 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.