Glossaire des gaz

Méthane – CH4


Gaz sous pression

Inflammable
Dangerosité du Métane (CH4)

Principales propriétés et seuils toxiques de l’ammoniac
AppellationHydrure de méthyle
FormuleCH4 : 1 atome de carbone et 4 atomes d’hydrogène
OdeurInodore
PropriétésInflammable -Explosif
ApparenceGaz comprimé ou liquéfié
Limite d’inflammabilité LIE4,4 à 5 % v/v
Limite d’inflammabilité LSE15 % v/v
Température d’ébullition-161,52 °C
Température d’auto inflammation537°C
Solubilité dans l’eau à 25 °C22 mg/l
Densité gaz /vapeur0,07
Masse molaire en g/mol16,0428 g/mol

Cadre d’utilisation du méthane

Le méthane est utilisé dans l’industrie chimique pour divers procédés. Il est employé pour la synthèse ou la fabrication de nombreux produits dont l’acétylène, l’ammoniac, le chloroforme, le chlorure de méthylène, l’éthanol, etc…

Sous la forme de gaz naturel, le méthane est utilisé comme matière de base dans l’industrie chimique pour la production d’hydrogène et de méthanol.  Il est utilisé  comme combustible pour le chauffage des maisons et conduite de véhicules. Dans les secteurs domestique, industriel et agricole, le gaz naturel commercialisable est utilisé essentiellement comme carburant ou combustible. Un produit odorant est ajouté afin d’assurer la détection de fuites éventuelles de ce gaz inodore. Cette mesure sécuritaire permet de prévenir l’explosion du méthane dans l’air.

De façon plus spécifique, il sert également à calibrer différents détecteurs pour les analyseurs d’impuretés en trace, le contrôle de l’environnement, les atmosphères de travail ainsi que pour certains procédés pétrochimiques.

Emissions de méthane (CH4)

Les principales sources de méthane existent sous forme de gisements fossiles. On le retrouve essentiellement dans les réservoirs gaziers souterrains de gaz naturel, les puits de pétrole brut et les gisements de charbon. Il est présent lors de la combustion incomplète de combustibles fossiles et la décomposition des déchets dans les décharges.

Le méthane est produit naturellement par la décomposition des végétaux ou de la matière organique en l’absence d’oxygène. Il est également produit  par les milieux humides (comme les rizières) ainsi que par les processus digestifs de certains insectes et ruminants, comme les termites, les ovins et les bovins. Dans ces conditions, le méthane se trouve en présence d’autres composants, dont le mélange est communément appelé « gaz naturel ».  Il constitue le composant majeur du biogaz.

Propriétés chimiques du méthane

La concentration moyenne de méthane présente dans l’air ambiant est de 1,7 ppm ou 0,00017 %. Le méthane (CH4) est un gaz inodore, incolore et inflammable. En présence d’oxygène ou d’air, le méthane détone au contact d’une flamme suivant la proportion d’oxygène présent.  Il est explosif en milieu confiné.

Le méthane est présent à faibles concentrations dans l’atmosphère et est identifié comme gaz à effet de serre (GES). Le potentiel de réchauffement du méthane est d’environ 21 fois celui du dioxyde de carbone (CO2) et sa durée de vie dans l’atmosphère est approximativement de 12 ans.

Effets du méthane sur la santé

Le méthane n’est pas toxique en concentration au-dessous de la limite inférieure d’explosivité (LIE) de 5 % (50 000 ppm). Cependant, lorsque le méthane s’accumule à des concentrations dangereuses, il entraine une faible teneur en oxygène dans l’environnement et devient nocif par inhalation.

Divers symptômes : fréquence cardiaque élevée, respiration rapide, fatigue, nausées vomissements, perte de connaissance, convulsions, coma et décès.

Le contact avec le gaz liquéfié peut entrainer des gelures. En cas de projection dans les yeux, il  peut survenir des dommages oculaires irréversibles et la cécité.

Protection respiratoire au gaz CH4

En présence de méthane dans un endroit confiné, il est préconisé un appareil respiratoire isolant à circuit ouvert) ou un système à adduction d’air pour les interventions engageant du personnel.

Autosauveteur-m20
Autosauveteur-m20

Les détecteurs de gaz à poste fixe de méthane

Ils assurent une protection dans les espaces de travail confinés contre les risques de fuite de gaz CH4. Ils permettent la sécurité des personnes, des installations industrielles et des équipements matériels. On peut ainsi citer le Sensepoint xcl ou les détecteurs de gaz GT series.

La détection portable du gaz CH4

La détection des seuils par l’odeur est subjective et inappropriée pour alerter en cas de surexposition au méthane. Seul le recours à un détecteur gaz CH4 peut mesurer avec précision les concentrations de ce gaz.

On préconisera une détection  en explosivité avec une mesure en pourcentage de LIE (explosimètre).

Ventis mx4
Ventis mx4
Sensepoint-xcd
Sensepoint-xcd
Radius
Radius

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.